le premier portail internet de l'Ile de la Reunion, pour le bien etre
 
 
reunitoo officiel facebookdevenir fan reunitoo officiel facebooksuivez nous sur twitter
Les enfants d’abord, le mariage après Les enfants d’abord, le mariage après Les enfants d’abord, le mariage après

De plus en plus de couples décident aujourd’hui de se marier seulement une fois qu'ils ont eu un enfant ou des enfants. Est-ce la tendance du siècle qui prend place dans le mode de vie des humains ?

Les enfants d’abord, le mariage aprèsLe mariage reste quelque chose de très beau, une grande fête où l’on montre son bonheur. Les couples ont dans l’idée que ce serait presque le gâcher que de se précipiter, car il faut connaître l’autre pour de bon.

Certains couples attendent d’avoir un enfant, parfois deux. Le mariage vient alors consolider, conforter quelque chose dont on est déjà sûr. Il ne s’agit plus d’un pari sur l’avenir, d’une promesse risquée : on veut être sûr de soi. A tel point que certains préfèrent même attendre d’avoir 60 ans, après avoir passé leur vie ensemble, ils savent qu'ils ne se sont pas trompés de personne !

Nombreuses femmes affirment également que ce qui les unit à leur compagnon, c’est beaucoup plus l’enfant que le mariage. Et on se demande si c’est bébé qui remplace ainsi le mariage. Pourtant c’est totalement faux, vu que ce n’est ni bébé, ni mariage qui les unit mais simplement l’amour.

Mariage et tradition

Aujourd’hui, plus d’un enfant sur deux naît hors mariage. Mais ce n’est pas une raison pour conclure que l'on s'est libéré du poids des traditions, de l'emprise familiale. Malgré l’autonomie qu’on a par rapport aux parents, on reste plus ou moins soumis et proche des valeurs familiales. Voilà pourquoi on se soucie de ce que pensent nos proches en essayant de correspondre à l’image que nos parents veulent avoir de nous.

Mariage et religion :

Beaucoup de femmes ayant déjà eu un enfant expriment le besoin de se marier à l’Eglise. Mais comment expliquer ce désir pour le moins paradoxal ?

En effet, les valeurs catholiques se sont beaucoup assouplies. La virginité, c'est une exigence qui était celle de nos grands-parents.

Mais si les femmes n’apportent pas forcément de valeur religieuse à leur mariage, il a toujours une haute valeur symbolique (il représente la force de leur amour) et l’Eglise reste un lieu riche en symboles.



0 Commentaires

Réagir à cet Article
N'oubliez pas que les commentaires sont publics. Les commentaires que vous publiez seront accessibles aux utilisateurs .

votre pseudo sera affiché
votre e-mail ne sera pas affiché
code-image




Articles Liées


Liens commerciaux